Blog élémentaire


Une journée à Poul Fetan

publié le 21 mai 2019 à 10:45 par Audrey Bastide

Aujourd'hui, les classes de CE1-CE2 et de CE2-CM1 ont passé la journée à Poul Fetan près de Quistinic dans le Morbihan.
Poul Fetan est un village reconstitué datant de 1850. On y apprend la façon de vivre de ses habitants à cette époque. Comment se nourrissait-on? Comment fabriquait-on ses vêtements? etc...
Une belle journée, dans un cadre magnifique!

CM1/CM2 : la laïcité expliquée par les Sixièmes

publié le 10 mai 2019 à 08:48 par Cécile Mareaux   [ mis à jour : 10 mai 2019 à 10:01 ]

Ce vendredi 10 mai, la classe des CM1/CM2 a accueilli quatre élèves de 6ème du collège Paul Eluard de Mûr, accompagnées de Mme Timpagnon, professeur d'histoire/géographie. Elles sont venues présenter le travail réalisé au collège par leur classe sur le thème de la laïcité.
Elles ont expliqué aux élèves ce qu'est la laïcité, ses raisons d'être et sa pratique dans un établissement scolaire. S'en est suivi la réalisation d'un arbre de la laïcité : chaque CM devait écrire sur de petites feuilles ce que la laïcité permet, tolère ou interdit. Chacun a collé ensuite ses feuilles sur l'arbre qui est visible depuis la cour des élémentaires.
Avant de partir les sixièmes ont laissé à l'école les affiches que les classes de 6ème et de 4ème ont réalisées. Elles sont exposées pendant quelques semaines à l'école afin que chacun puisse les consulter librement.




je trie, tu tries, nous trions...oui mais comment ?

publié le 19 avr. 2019 à 12:10 par Cécile Mareaux

Trier, oui mais comment ?

Augustine, Awena, Chloé, Clément, Dumitrita, Fanch, Ghamil, Raphaël, Yumi

OÙ SE PROCURER LES SACS JAUNES ?

Il faut aller les demander dans notre mairie et dire où on habite. Les sacs jaunes sont gratuits.

Dans les sacs jaunes, il faut mettre tous les emballages, sauf ceux en verre.

L’info en plus : ils sont jaunes car c’est la couleur qui a été choisie pour symboliser le recyclage.


QUELQUES REGLES À RESPECTER QUAND ON JETTE UN DECHET DANS LE SAC JAUNE ?

1.       On ne met que les emballages et les papiers.

2.       Il ne faut jamais mettre d'objets.

3.       Il ne faut pas mettre de verre dans le sac jaune. Le verre se brise et peut percer le sac ou pire blesser ceux qui trient. Cela est déjà arrivé, malheureusement.

4.       Il ne faut pas laver les récipients (pots de yaourt, de crème fraîche, conserves…), mais il faut qu’il soit vide pour qu’ils ne salissent pas les autres déchets.

5.      Il ne faut pas imbriquer les emballages les uns dans les autres, ça gêne le tri.


LE TRI EN IMAGE

ET CES DECHETS-LÀ, SAC JAUNE OU SAC NOIR ?

-  Les bouchons des bouteilles plastiques.

Soit vous les donnez à une association, soit vous les vissez sur le goulot des bouteilles avant de les mettre dans le sac jaune. Si vous ne le vissez pas, ils ne seront pas recyclés car comme ils sont petits, ils sont éjectés par les machines. Il faut savoir qu’un bouchon est fait d’autant de plastique qu’une bouteille d’eau.

-  Les sacs plastiques biodégradables ou non.

Il faut les mettre dans le sac jaune. Il ne faut pas mettre le sac plastique biodégradable dans le compost de votre jardin car il contient du plastique, même si c’est une petite quantité.

-  La vaisselle jetable.

On ne peut mettre que les gobelets en plastique dans les sacs jaunes. Tout le reste n’est pas recyclable et doit être mis dans le sac noir.

-  L’opercule du pot de yaourt

Peu importe le sac. S’il est mis dans le sac jaune, il se collera à d’autres déchets et ne gênera en rien son recyclage.

-   Les barquettes de viande et blocs en polystyrène que l’on trouve dans les emballages, les paquets de café, les paquets de chips, les pom’pot, les bouteilles de shampoing, de gel douche, de lessive, les tubes de dentifrice, les enveloppes à fenêtre, les couvercles, les boîtes d’œufs, le paquet de cigarettes (en séparant les éléments)… sont à mettre dans le sac jaune.

-  Les jouets, tubes de colle type uhu, mascara, éponges… sont des objets donc on ne doit pas les mettre dans le sac jaune.


DES ERREURS DE TRI INACCEPTABLES !

Au centre de tri, on a découvert qu’il y avait beaucoup d’erreurs de tri dans les sacs jaunes comme : du verre, de la vaisselle, des animaux morts et parfois vivants (un python !), des morceaux de tronçonneuses, des parpaings, des hameçons, des téléphones, des couches, des valises…

Pourtant c’est simple : on ne met pas les objets, ni le verre. On ne met QUE LES EMBALLAGES !!!

Les erreurs de tri peuvent endommager les machines mais surtout causer de très mauvaises surprises à son personnel, voire même les blesser.


Bon à savoir : Une fiche mémo est à disposition dans votre mairie, le temps de prendre l'habitude.










Sacs jaunes, Pourquoi trier ?

publié le 19 avr. 2019 à 11:29 par Cécile Mareaux

PoURQUOI TRIER NOS DECHETS ?

Ael, Augustin, Baptiste, Emma, Johnatan, Maëlane, Mériem, Ny-Erika, Rémi

EVOLUTION de notre production de déchets :  

- En 1960, chaque français produisait 270 kg de déchets par an.

- Maintenant, en 2019, nous produisons 575 kg de déchets par an, soit plus de deux fois plus !

QUE DEVIENNENT LES SACS NOIRS AUJOURD’HUI ?

Les sacs noirs vont soit dans des décharges d’enfouissement, soit dans des usines d’incinération.

- Une décharge d’enfouissement est un endroit où les déchets sont entassés dans d’énormes casiers creusés dans le sol. Quand ils sont remplis, ils sont recouverts de terre et surveillés pour éviter davantage de pollution.

- Une usine d’incinération est un endroit où on brûle les déchets. Elle produit de l’électricité mais aussi des mâchefers, les déchets qui sont obtenus après incinération et dont ne sait pas quoi faire.

Que devient le contenu de nos sacs jaunes ?

Les déchets des sacs jaunes sont recyclés : ils deviennent d’autres emballages ou des objets, ainsi on donne à la matière une seconde vie. Voici quelques exemples :

          Les bouteilles en plastique sont recyclées en d’autre emballages ou objets en plastiques (bouteilles, stylos, bidon, pots de fleur…), en vêtements polaires                             (pulls, vestes, écharpes) ou en bourre de couette ou d’oreiller …




          Le papier peut-être recyclé quatre ou cinq fois ! Mais les mouchoirs, les essuie-tout ne sont pas recyclables car ils sont souillés. Il faut donc les mettre dans le sac
          noir ou dans le compost.

Les pots et les bouteilles en verre peuvent être recyclés à l’infini. Attention à ne pas mettre le couvercle en métal ou en plastique dans le point de collecte mais dans le sac jaune.

Les déchets métalliques une fois recyclés deviennent d’autres objets comme des canettes, des boîtes de conserve, des caddies, des trottinettes, des pièces de voiture , des bus, des avions …

COMMENT J’AGIS SUR L’ENVIRONNEMENT EN RECYCLANT :

-          LE PLASTIQUE ?

Mettre les emballages plastiques dans la poubelle jaune permet d’économiser du pétrole de deux façons. D’abord pour fabriquer le plastique, on utilise du pétrole. Mais le pétrole n’est pas une ressource illimitée. Recycler le plastique permet de produire d’autres emballages plastiques sans utiliser du pétrole et des vêtements en polaire.

Ensuite, on trouve principalement le pétrole dans les pays à l’est de la mer Méditerranée, en Arabie Saoudite par exemple. Quand les bateaux vont chercher le pétrole, ils consomment du carburant qui est aussi fait à partir du pétrole. Si on recycle le plastique, on polluera moins et on économisera le pétrole.

-          LE PAPIER ?

Nos papiers sont faits à partir des arbres. Si vous ne recyclez pas le papier il faudra donc encore couper des arbres. A force, il y en a de moins en moins… Dans ces forêts, vivent des animaux, donc on détruit aussi leur habitat et leur nourriture. En recyclant le papier, on peut réduire le nombre d’arbres coupés, surtout qu’un papier peut être recyclés 4 à 5 fois.

-          LE VERRE ?

Le verre est fait à base de sable. Des bateaux vont chercher le sable au fond des océans loin des côtes. Ils l’aspirent avec de gros tuyaux. Cela forme de gros trous qui se rebouchent avec le sable présent dans la mer et donc sur les plages. Sur certaines côtes, il y en a de moins en moins et cela accélère l’érosion de littoral car le sable des plages empêche les vagues de taper trop fort sur les côtes. Comme il y en a moins, les côtes sont plus fortement touchées par les vagues.

LA NECESSITÉ DE TRIER SES DECHETS

Si on ne trie pas nos déchets, on pollue davantage la planète avec ceux-ci en construisant de nouveaux casiers d’enfouissement et en produisant des mâchefers. On continuera également à gaspiller autant de ressources et d’énergie pour produire de nouveaux matériaux. Dans nos déchets, nous avons de la matière disponible et réutilisable, il paraît logique d’en profiter.

Le centre de tri des sacs jaunes - Présentation des CM1 / CM2

publié le 19 avr. 2019 à 10:58 par Cécile Mareaux

Le parcours des déchets dans l’usine de tri.  (Aaron, Anaïs, Germain, Griffin, Ilyas, Lily, Loann, Rayane, Yannis)


Dans la zone industrielle des Châtelets à Ploufragan se trouve le centre de tri GENERIS. C’est à cet endroit que sont rassemblés nos sacs jaunes. Nous y sommes allés et nous partageons avec vous nos découvertes. Suivez-nous dans l’usine…




A leur arrivée à l’usine de tri, les camions se font peser avec les déchets puis ils déchargent dans le hall de réception. Ils sont à nouveau pesés à vide pour savoir quelle quantité de déchets ils ont apportés.



Dans le hall de réception, un manitou prend les sacs, les entasse et les mets dans l’ouvreur de sac. Cette machine ouvre les sacs jaunes avec des lames coupantes.

             

Les déchets passent ensuite dans le trommel est un cylindre bleu. Il mesure 8 mètres de long et 3 mètres de diamètre. Ses parois sont percées de plusieurs trous de différentes tailles qui permettent de trier les déchets selon leur taille.

Il tourne sur lui-même. Les déchets qui passent à travers les trous vont sur le crible balistique. Ceux qui sortent du trommel sont des déchets plats qui ne peuvent pas passer par les trous. Ils vont vers des cabines de tri manuel.

Le crible balistique est une machine qui sépare les déchets plats (papiers et cartons) des déchets creux (bouteilles plastiques, briques de lait…) grâce à une plaque vibrante légèrement inclinée. Les déchets creux rebondissent vers le bas de la plaque et tombent sur un tapis roulant qui les conduit vers des stockeurs tampons. Les déchets plats, eux, avancent vers un tapis qui les mène vers la cabine de tri des papiers et cartons.


Un tapis roulant mène les déchets creux du stockeur vers l’overband. C’est un tapis roulant qui passe au-dessus du tapis de déchets. Il a de gros aimants qui attirent les déchets en acier vers lui.

En bout de ligne, les déchets en acier tombent dans une presse qui en fait de petites cubes, qu’on appelle balles. Les autres déchets vont au trieur optique.

Le trieur optique trie les déchets en fonction de leur forme, de leur opacité et de leur couleur. Il est contrôlé par un ordinateur. Les déchets passent sous un faisceau lumineux et un capteur infrarouge pour déterminer leur nature. Puis les déchets sont éjectés par un souffle d’air comprimé selon les consignes de tri enregistrées.

Après le trieur optique, les déchets triés passent dans des cabines où des gens trient les déchets à la main. Ils enlèvent les déchets non recyclables qui n’ont pas été triés par les machines.

Les déchets triés tombent dans des casiers. Ils sont ensuite emmenés dans la presse à balles : une machine qui les compresse en grands cubes qui seront envoyés par camion dans des usines de recyclage. C’est là qu’on donnera une nouvelle vie à nos déchets.


 

 

 

100 jours à l'école !

publié le 18 avr. 2019 à 02:11 par Morgane Le Bris



Dans notre classe de GS-CP, nous avons fêté le 100ème jour d'école !
Nous avons participé à différents ateliers: bricolage, arts, cuisine, constructions, sport, littérature, calcul, .... autour du nombre 100.
L'après-midi, la classe de CE1-CE2 nous a rejoint.
Puis nous avons fini la journée autour d'un bon gouter avec les classes de Morgane, Syndie et Candice.
Nous en avons profité pour fêter les anniversaires du mois de mars.

Projection de Dilili A Paris

publié le 1 avr. 2019 à 10:54 par Cécile Mareaux   [ mis à jour le·14 avr. 2019 à 11:34 par Morgane Le Bris ]

Lundi 25 mars, les élèves des classes de CE1, CE2, CM1, CM2 ont assisté à la projection de Dilili à Paris : un film d'animation de Michel OCELOT, connu des élèves pour Kirikou, Azur et Asmar, Princes et Princesses...
Les élèves ont suivi les aventures de Dilili qui se lance à la poursuite des Mâles-Maîtres, kidnappeurs d'enfants. Cette petite fille d'origine canaque découvre les rues du Paris de la Belle Epoque et rencontre de nombreux personnages célèbres : artistes, scientifiques...




rencontre sportive: la crosse québécoise

publié le 1 avr. 2019 à 10:10 par Audrey Bastide

Les élèves de CE2-CM1 et de CM1-CM2 ont clôturé leur séquence de crosse québécoise par une rencontre ce lundi 1er avril au stade de Saint-Guen.
8 équipes se sont affrontées avec beaucoup d'enthousiasme.
Un grand merci à Hervé Leroy qui a proposé et préparé cette rencontre.

Les voyages de Clément aplati

publié le 26 mars 2019 à 10:43 par Morgane Le Bris   [ mis à jour : 26 mars 2019 à 10:46 ]

En classe, les élèves de CE1-CE2 ont lu l'histoire de Clément Aplati de Jeff Brown.
C'est l'histoire d'un petit garçon qui a été aplati par son tableau d’affichage et qui décide de voyager par lettre. 

Les élèves de la classe ont décidé de le faire voyager eux-aussi. Ils ont rédigé une lettre pour expliquer le projet et l'ont envoyée à des personnes de leur entourage. 

Nous avons déjà des nouvelles de certains Clément: au Mont Saint Michel, à Nice, ....


https://photos.app.goo.gl/vVrK2Timggp3ynEq7   https://photos.app.goo.gl/vVrK2Timggp3ynEq7   https://photos.app.goo.gl/vVrK2Timggp3ynEq7









Semaine des maths

publié le 26 mars 2019 à 10:29 par Morgane Le Bris

La classe de CE1-CE2 a participé à la semaine des mathématiques. 
Par groupes, tous les jours, ils ont réalisé un nouveau défi mathématique. 

Et les grandes gagnantes sont..... "les championnes des maths"  
BRAVO ! 


https://photos.app.goo.gl/VQCgPtahry436bkj9



1-10 of 154