Sacs jaunes, Pourquoi trier ?

publié le 19 avr. 2019 à 11:29 par Cécile Mareaux

PoURQUOI TRIER NOS DECHETS ?

Ael, Augustin, Baptiste, Emma, Johnatan, Maëlane, Mériem, Ny-Erika, Rémi

EVOLUTION de notre production de déchets :  

- En 1960, chaque français produisait 270 kg de déchets par an.

- Maintenant, en 2019, nous produisons 575 kg de déchets par an, soit plus de deux fois plus !

QUE DEVIENNENT LES SACS NOIRS AUJOURD’HUI ?

Les sacs noirs vont soit dans des décharges d’enfouissement, soit dans des usines d’incinération.

- Une décharge d’enfouissement est un endroit où les déchets sont entassés dans d’énormes casiers creusés dans le sol. Quand ils sont remplis, ils sont recouverts de terre et surveillés pour éviter davantage de pollution.

- Une usine d’incinération est un endroit où on brûle les déchets. Elle produit de l’électricité mais aussi des mâchefers, les déchets qui sont obtenus après incinération et dont ne sait pas quoi faire.

Que devient le contenu de nos sacs jaunes ?

Les déchets des sacs jaunes sont recyclés : ils deviennent d’autres emballages ou des objets, ainsi on donne à la matière une seconde vie. Voici quelques exemples :

          Les bouteilles en plastique sont recyclées en d’autre emballages ou objets en plastiques (bouteilles, stylos, bidon, pots de fleur…), en vêtements polaires                             (pulls, vestes, écharpes) ou en bourre de couette ou d’oreiller …




          Le papier peut-être recyclé quatre ou cinq fois ! Mais les mouchoirs, les essuie-tout ne sont pas recyclables car ils sont souillés. Il faut donc les mettre dans le sac
          noir ou dans le compost.

Les pots et les bouteilles en verre peuvent être recyclés à l’infini. Attention à ne pas mettre le couvercle en métal ou en plastique dans le point de collecte mais dans le sac jaune.

Les déchets métalliques une fois recyclés deviennent d’autres objets comme des canettes, des boîtes de conserve, des caddies, des trottinettes, des pièces de voiture , des bus, des avions …

COMMENT J’AGIS SUR L’ENVIRONNEMENT EN RECYCLANT :

-          LE PLASTIQUE ?

Mettre les emballages plastiques dans la poubelle jaune permet d’économiser du pétrole de deux façons. D’abord pour fabriquer le plastique, on utilise du pétrole. Mais le pétrole n’est pas une ressource illimitée. Recycler le plastique permet de produire d’autres emballages plastiques sans utiliser du pétrole et des vêtements en polaire.

Ensuite, on trouve principalement le pétrole dans les pays à l’est de la mer Méditerranée, en Arabie Saoudite par exemple. Quand les bateaux vont chercher le pétrole, ils consomment du carburant qui est aussi fait à partir du pétrole. Si on recycle le plastique, on polluera moins et on économisera le pétrole.

-          LE PAPIER ?

Nos papiers sont faits à partir des arbres. Si vous ne recyclez pas le papier il faudra donc encore couper des arbres. A force, il y en a de moins en moins… Dans ces forêts, vivent des animaux, donc on détruit aussi leur habitat et leur nourriture. En recyclant le papier, on peut réduire le nombre d’arbres coupés, surtout qu’un papier peut être recyclés 4 à 5 fois.

-          LE VERRE ?

Le verre est fait à base de sable. Des bateaux vont chercher le sable au fond des océans loin des côtes. Ils l’aspirent avec de gros tuyaux. Cela forme de gros trous qui se rebouchent avec le sable présent dans la mer et donc sur les plages. Sur certaines côtes, il y en a de moins en moins et cela accélère l’érosion de littoral car le sable des plages empêche les vagues de taper trop fort sur les côtes. Comme il y en a moins, les côtes sont plus fortement touchées par les vagues.

LA NECESSITÉ DE TRIER SES DECHETS

Si on ne trie pas nos déchets, on pollue davantage la planète avec ceux-ci en construisant de nouveaux casiers d’enfouissement et en produisant des mâchefers. On continuera également à gaspiller autant de ressources et d’énergie pour produire de nouveaux matériaux. Dans nos déchets, nous avons de la matière disponible et réutilisable, il paraît logique d’en profiter.

Comments